Nouveautés Bandes Dessinées

  • Joe la pirate Nouv.

    La vie est trop courte pour s'ennuyer.
    C'est l'histoire d'une petite fille née en 1900 à Londres, qui "se sentait déjà queer dans la matrice" . En grandissant, elle a fait le tour du monde, elle a lancé sa compagnie de taxis féminins, elle a fait la guerre, elle a battu des records de vitesse dans des courses de bateau, elle a régné en monarque éclairé sur une île des Bahamas, elle a eu pour meilleur ami et confident une poupée...
    Vivant plusieurs vies, elle a porté plusieurs noms. A sa naissance, on l'appelait Marion. Puis à 5 ans, après une chute de chameau, elle a choisi le pseudonyme de Tuffy. Enfin, c'est très vite dans le prénom Joe qu'elle s'est vraiment reconnue. Et c'est en homme qu'elle a forgé sa réputation et créé sa légende... Cette femme - ne vous y méprenez pas - a vraiment existé. Amoureuse de la compétition, de la vitesse et des conquêtes féminines, Joe Carstairs a vécu une existence fidèle à son personnage : explosive, impulsive et excentrique.
    Suivez la destinée d'une femme richissime au charme incandescent, pleine d'une confiance inébranlable et pour qui la vie ne fut qu'un long feu de joie. Dernier livre écrit par Hubert aux éditions Glénat, premier et unique biopic de son oeuvre, Joe la Pirate est un roman graphique enlevé, virevoltant, cinglant et sans tabou comme un film de Billy Wilder. Inspirée par la ligne claire d'Yves Chaland, Virginie Augustin réinvente une nouvelle fois son style, sans rien sacrifier de l'efficacité redoutable de sa narration ni de sa science de la mise en scène.

  • Mortelle Adèle T.18 ; toi, je te Zut ! Nouv.

    N'allez pas embêter Mortelle Adèle, car s'il y a bien une petite fille décidée à ne pas se laisser faire, c'est elle ! Entre ses inventions loufoques pour créer un monde qui lui ressemble et les règlements de compte dans la cour de récréation ou à la maison, une chose ne change pas : Adèle a toujours le temps pour une bêtise ou deux !

  • Esma Nouv.

    Esma

    Iwan Lepingle

    Double meurtre à la villa Matsuo. La première fois qu'Audrey croise le regard d'Esma, par une chaude journée d'été, dans le domaine de milliardaires près de Genève dans lequel elles travaillent, une émotion forte et nouvelle lui enflamme le ventre. Alors quand la jeune Turque sans-papiers déboule chez elle au beau milieu de la nuit, dégoulinante des eaux noires du Léman, en lui disant que sa vedette de boss vient d'être noyée dans sa piscine par un mystérieux assassin, Audrey décide de la croire.
    Tandis que l'enquête policière rame, que les médias se délectent de cette affaire sordide, Audrey cache sa protégée dans les villas vides du domaine. Mais le meurtrier court toujours. Et si Audrey avait manqué de discernement ? Et si le meurtrier était... une meurtrière ?

  • L'attente : une famille coréenne brisée par la partition du pays Nouv.

    Soixante-dix ans se sont écoulés depuis le déclenchement de la guerre de Corée. Depuis 1953, la Corée est divisée en deux pays distincts, la Corée du Sud et la République populaire démocratique. Des familles entières ont été séparées. La mère de la narratrice n'a jamais revu son premier mari et son fils. Aujourd'hui encore, des démarches sont entreprises pour retrouver des proches disparus. Saisie par un sentiment d'urgence alors que la génération qui a connu la guerre s'éteint et la nouvelle oublie le passé, Keum Suk Gendry-Kim a interrogé sa mère pour qu'elle lui raconte ces blessures traumatisantes de la guerre et de la séparation.

    Séoul, de nos jours. Guja a 92 ans. Sa vie de retraitée est bousculée le jour où, parlant avec une amie, elle découvre le programme gouvernemental permettant à des familles coréennes séparées par la guerre en 1950 de se retrouver. Lui revient alors son passé, sa jeunesse, son premier mariage, ses deux premiers enfants. Et surtout, cet exode qui va la séparer de son mari et de son premier fils alors qu'elle reste seule avec son nourrisson. Jamais plus elle ne les reverra. Au crépuscule de sa vie, elle raconte à sa fille Jina, dessinatrice pour la jeunesse, cette vie brisée, ces moments de désespoir, sa vie d'après.
    Après Les Mauvaises Herbes, Keum Suk Gendry-Kim s'attaque à un autre pan dramatique de l'histoire de la Corée.

  • Le potager rocambole : la vie d'un jardin biologique Nouv.

    Apprendre les secrets du jardinage biologique sans tomber dans les dogmes habituels, telle est la démarche de l'ancien maraîcher bio Luc Bienvenu, professeur à L'Ecole Du Breuil (école d'horticulture de la ville de Paris) et coordinateur des jardins Rocambole près de Rennes. Il partage son savoir-faire avec le dessinateur Laurent Houssin, tombé sous le charme de ce jardin pas comme les autres, et qui lui a proposé de le suivre, le temps d'une année, pour en faire une bande dessinée drôle, pratique, théorique, philosophique, autour du jardin.
    C'est l'histoire d'un jardinier confirmé et d'un apprenti jardinier qui s'accompagnent et s'entraînent dans la création d'un jardin productif, respectueux de l'environnement et créatif. Suivant la logique des saisons, le jardin devient lieu de vie, de création et de complicité joyeuse. C'est une histoire à suivre ni comme un roman, ni comme un guide de jardinage, mais comme un témoignage, plein d'humour, de la vie d'un jardin à l'image de son jardinier.
    Le fil narratif de cet ouvrage ne se veut pas seulement chronologique mais correspond à une logique concrète des connaissances et des techniques du jardinier. C'est le récit de l'élaboration d'un jardin qui nous enseigne comment faire son jardin sans jamais oublier l'économie de temps et d'énergie pour le jardinier ! Tel un pilote, le jardinier avance et voit dans son rétroviseur ce qu'il a produit, prend recul dans sa pratique, et s'arrête enfin pour souffler et pourquoi pas, être satisfait.
    Il s'agit d'ouvrir délicatement la boîte à outils "jardin" et dérouler tranquillement le panorama des choses à faire pour ne pas brûler les étapes "clés" de la mise en place du potager, ouvrir petit à petit les portes du "savoir jardiner". Une bande dessinée écologique, insolite, poétique et pleine d'humour.

  • Mademoiselle Baudelaire Nouv.

    Deux cents ans après sa naissance, Baudelaire continue de marquer les générations et le poète plane sur l'oeuvre d'Yslaire depuis les origines. C'est pourtant Jeanne Duval, celle que le poète a le plus aimée et le plus maudite, que le dessinateur a choisie pour revisiter dans ce chef-d'oeuvre la matière sulfureuse et autobiographique des Fleurs du mal.

    De Jeanne, pourtant, on ne sait presque rien, ni son vrai nom, ni sa date de naissance, ni sa date de décès. Aucune lettre signée de sa main ne nous est parvenue. Restent quelques témoignages, des portraits dessinés par Baudelaire lui-même, une photo de Nadar non authentifiée, sans oublier les poèmes qu'elle lui a inspirés. Jeanne, "c'est l'invisible de toute une époque" qui réapparaît dans la résonance féministe de la nôtre. Elle qui était stigmatisée comme mulâtresse, créole et surnommée "Vénus noire" en référence à la "Vénus hottentote", aimante tous les préjugés d'un siècle misogyne et raciste.

  • Le choeur des femmes Nouv.

    Le choeur des femmes

    Aude Mermilliod

    • Lombard
    • 23 Avril 2021

    Jean, major de promo et interne à l'hôpital, doit faire un stage en soins gynécologiques aux côtés du docteur Karma. Mais elle veut faire de la chirurgie, et non écouter des femmes parler d'elles-mêmes et de leur corps ! Elle se désespère de passer son temps auprès de ce médecin qui privilégie l'écoute à la technique. Contraception, maternité, violences conjugales, avortements... de consultations en témoignages, Jean pourrait bien pourtant changer sa vision de la médecine.

    Une adaptation sensible et puissante du roman culte de Martin Winckler.

  • Celle qui nous colle aux bottes Nouv.

    En fin de cursus aux Arts Déco, la jeune narratrice de cette histoire noue avec son père, agriculteur, un dialogue inédit autour de la terre et de l'environnement, au prétexte d'en faire son mémoire de fin d'études. Leur échange, souvent heurté mais toujours affectueux, trahit vite tout ce qui sépare et peut-être oppose les générations. Lui, fort de son expérience personnelle, se sent tenu de défendre l'agriculture conventionnelle, même s'il en connait les défauts : il faut bien faire manger la planète...
    Elle, pétrie de culture alternative et nourrie des références de l'écologie politique, s'accroche à ses convictions. Et si leurs positions respectives provenaient en partie d'idées reçues ? Et si l'urgence était surtout d'apprendre l'un de l'autre ?

  • Camel Joe

    Claire Duplan

    Caractère bien trempé, camel toe assumé, leggings panthère et super pouvoirs anti-machos, qui ne rêve pas d'être une Camel Joe ?

  • Prométhium Nouv.

    2043.

    La transition énergétique a eu lieu : le monde s'est débarrassé du charbon et du pétrole. La planète est 100 % « green ». Mais à quel prix...

    Sud de la Malaisie. Salem, chasseur expérimenté à la solde de l'une des plus grandes compagnies d'exploitation de métaux rares, est sur les traces des derniers gisements de prométhium, le plus convoité de tous les métaux.

    Nord-Est de la Sibérie. Laszlo et Aude font une découverte qui pourrait tout changer et ruiner l'empire juteux de la greentech.

  • La folle histoire de la mondialisation Nouv.

    Un essai en BD, au coeur de l'actualité, accessible à toutes et tous. Après Economix ( 150 000 ex ), la nouvelle BD économique.
    Alors que la crise du coronavirus a révélé à tous que la France avait dû importer des masques et des médicaments, la mondialisation est contestée comme jamais.
    Les citoyens refusent de plus en plus les traités internationaux type CETA, veulent des circuits courts et des relocalisations.
    Mais la France est encore plus mondialisée qu'on ne le croit : la moitié des biens que nous consommons est importée. Les machines et les équipements électriques et électroniques le sont à 90 %, et les denrées agricoles, à 38 %.
    En 220 pages, cette BD raconte comment notre monde est devenu plus vaste et interdépendant, et par quels détours de l'histoire nous en est sommes arrivés là. Car si la mondialisation s'est accélérée dans les années 1980-1990, ses débuts remontent au XIXe siècle !

  • Le grand tourbillon de la vie Nouv.

    Voutch brosse ici le portrait ironique d'une société moderne confrontée chaque jour à des problèmes de plus en plus complexes. Des médecins cyniques, des couples un peu désorientés, des hommes d'affaires goguenards, des petits vieux attendrissants peuplent l'univers des dessins de Voutch. Ces personnages déboussolés dans un monde qui les dépasse, tentent malgré tout d'affronter leur époque et ses mutations : les médias, la génétique, les nouvelles technologies, l'overdose de communication... des thèmes plus que jamais d'actualité qui assurent la pérennité globale de cet album.
    Vingt-trois ans après la première édition, Voutch a pris le temps de redessiner chaque image, d'en restaurer les couleurs et de supprimer certains dessins pour les remplacer par d'autres, jusque-là jamais publiés en livre. Un album 100 % rénové !

  • Mitterrand et ses ombres Nouv.

    Mitterrand, ministre en vue dans les années 50 - guerre froide et décolonisation... -, survit à trois affaires qui auraient dû signer sa perte : l'affaire des Fuites, 1954, l'affaire du bazooka, 1957, l'affaire de l'Observatoire, 1959, où il échappe à un attentat rocambolesque... Patrick Rotman et Jeanne Puchol reconstituent avec verve les coulisses occultées dans les livres d'Histoire.

  • Buonaparte T.1 ; Sainte-Hélène Nouv.

    Napoléon Bonaparte contemple le désastre de la bataille de Waterloo sonnant le glas de ses conquêtes. Après une longue errance, il se rend aux Anglais, espérant obtenir l'asile. Mais, considéré comme prisonnier de guerre, il est embarqué pour Sainte-Hélène où il sera exilé avec quelques proches. Des soldats anglais sont dépêchés sur l'île afin de prévenir toute tentative d'évasion.

  • La dernière ombre T.1 Nouv.

    L'imaginaire pour transcender la guerre.

    À bout de forces, un groupe composé de soldats et de civils russes s'éloigne péniblement du front. La première guerre mondiale s'étire et si cet ignoble conflit meurtrit les corps, il épuise aussi les esprits les plus sains. Pour soulager le moral des troupes, le soldat Zvoga, ancien capitaine de son état, préconise une halte dans un manoir isolé près duquel ils passent. Ce n'est pas du goût de son lieutenant, mais ce sera l'occasion pour le « Doc. » de soigner les blessés et d'offrir à ses filles qui l'accompagnent, Natalia et Irina, un peu de repos. La Baronne qui vit dans ses lieux avec les siens les accueille malgré elle, mais leur dissimule un secret. En effet, vit caché dans les murs de sa propriété un groupe d'enfants qu'elle tente de préserver de la guerre et de ses ravages. Une nuit, Natalia les découvre mais ces derniers la prennent tout de suite en amitié grâce aux histoires merveilleuses qu'elle leur conte et qui allègent leur souffrance et les tourments de la guerre. Mais la barbarie n'est jamais loin; une mutinerie se prépare au sein du groupe de soldats et des rumeurs inquiétantes circulent... On aurait vu la dernière ombre roder en ces lieux... Premier tome d'un diptyque inspiré dans ses ambiances par le Labyrinthe de Pan, La Dernière Ombre met en scène les tourments de la guerre et comment la puissance de l'imaginaire peut permettre d'oublier la violence humaine.

  • Mon album Platini : génération Séville 1982 Nouv.

    Mai 1985 : Sylvain, alors âgé de 15 ans, se réveille à l'hôpital après un coma dû à un accident. Il pense être l'un des survivants du Heysel, où 41 supporters sont morts lors du match opposant la « Juve » de Platini à Liverpool deux jours auparavant. Devenu adulte et historien, il interroge sa passion footballistique née en regardant les matchs du carré magique Giresse-Tigana-Genghini-Platini...

  • ô Verlaine ! Nouv.

    Les derniers mois de la vie de Verlaine...
    Alcoolique phénoménal, amant frénétique, bigame maltraité, le poète génial oscille depuis toujours entre l'ignoble et le sublime. À 51 ans, son existence cataclysmique laisse de nombreuses traces : un nombre invraisemblable de maladies (syphilis, diabète, souffle au coeur, cirrhose du foie, pneumonie...), des admirateurs qui ne sont plus qu'une poignée et des contemporains qui l'accablent de leur mépris... C'est alors, qu'en quelques semaines, la jeunesse du Quartier latin en fait son idole. Ils admirent sa poésie, la force de ses anathèmes, le désordre de sa vie, se battent pour l'écouter dans les cabarets et se ruent à son chevet.
    Ainsi, encore une fois, le destin du poète le conduira de l'infamie au grandiose.

  • Wanted, Lucky Luke ! Nouv.

    Alors qu'il vient d'être attaqué par un chasseur de prime, Lucky Luke découvre qu'il est recherché pour meurtre et sa tête mise à prix ! Pas le temps de digérer la nouvelle qu'il se retrouve à secourir un convoi de bétail en bien mauvaise posture, mené par trois soeurs aussi belles qu'intrigantes. Gentleman comme toujours, Lucky Luke se propose de les escorter jusqu'à destination.

    Mais dans ce contexte tendu d'hypothétique massacre par les indiens, de pillage du troupeau et de traque de la plus célèbre gâchette de l'Ouest par un mystérieux ennemi, le plus grand danger ne viendrait-il pas de ces belles jeunes femmes a priori sans défense ?

  • Les mondes de Thorgal - la jeunesse de Thorgal T.9 ; les larmes de Hel Nouv.

    Sur le drakkar de Sveyn, Thorgal et Aaricia tentent d'échapper à la vengeance du cruel roi Harald. Mais leur navire fait naufrage, obligeant Thorgal et ses compagnons à aborder sur une île étrange. En quête d'eau potable, ils décident d'explorer les sous-sols d'une cité en ruine. Sans le savoir, ils se jettent au-devant d'un danger encore plus redoutable que celui qu'ils fuient.

  • Game over ; attack of the blorks Nouv.

    Monstres & Cie. Les Blorks ne sont ni très beaux, ni très intelligents, c'est vrai... Mais on peut tout de même leur reconnaitre une qualité : l'obstination. Ils mettent tant de coeur à l'ouvrage ! Ce sont de vrais passionnés et, face à tant d'acharnement, il est impossible de ne pas succomber. A chaque fois qu'ils parviennent à écraser, mordre, brûler ou éviscérer le Petit Barbare, on tombe sous le charme de leurs sourires béats.
    On ne leur en veut même pas de reproduire encore et toujours le même méfait. Parce qu'en plus, ils ont le bon goût de rester imprévisibles et de ne jamais provoquer un Game Over deux fois de la même manière. Retrouvez un florilège des meilleurs gags mettant en scène les Blorks de Game Over, best-seller de Midam déjà vendu à plus d'1 million d'exemplaires !

  • Transitions Nouv.

    Transitions

    Elodie Durand

    Vous savez, les genres féminin et masculin sont les deux extrêmes d'un état. Chacun est libre de mettre le curseur où il veut, où il peut.
    Les mots de la psychologue du planning familial bousculent Anne. Elle n'a rien vu venir. Sa fille est un garçon... Anne bataille, se déconstruit, apprend, s'ajuste à son enfant, pour se fabriquer un autre regard, un nouveau paradigme.

  • Mollie est une jeune fille de 14 ans. La fin prochaine de notre civilisation, elle y croit dur comme fer et s'y prépare activement. Son entourage préfère ne pas y penser. Jusqu'au jour où la Grande Panne arrive. Il n'y a plus de pétrole. Le doute fait place à l'inquiétude, qui cède bientôt à la panique. Que faut-il faire ? Tout le monde se tourne vers Mollie. Avec son ami Oscar, un vieux châtelain qui partageait ses convictions, ils vont se regrouper et faire face à la situation en faisant preuve d'entraide et de confiance.

  • Gianna

    Arianna Melone

    1977, Italie des années de plomb.
    Dans le tumulte des manifestations étudiantes de Bologne, la jolie Gianna travaille dur, enchaîne les petits boulots et milite pour les causes de son temps : l'universalisme, l'égalité des chances, ou le droit à l'avortement. Et si ses parents rappellent que « les filles d'avant, elles restaient à leur place », Gianna vit ses convictions et refuse de brider sa libido débordante... au point de détonner auprès de ses amis et de ses patrons.
    « La nature l'a ainsi faite, et lui a mis le reste du monde à dos. Mais qui décide si une personne est meilleure qu'une autre ? ».
    À cette question, les institutions et les médecins de l'époque ont un avis tranché, qui conduira la jeune femme vers un destin tragique.

  • L'enfance et l'éducation d'une jeune fille qui va devenir une des plus brillantes intellectuelles du 20ème siècle et une des féministes les plus engagées.
    Un récit qui s'attache à montrer le parcours d'une toute jeune femme dont la passion pour les lettres et la connaissance est née dès l'enfance, dans un milieu et à une époque où il n'était pas si facile d'être une femme libre.

empty